La formation des bénévoles

Dans un Ogec, le bénévole est avant tout un administrateur recherché pour ses compétences. Or, même désintéressée, sa mission le rend responsable d’une gestion saine et durable de l’établissement. Ce n’est donc pas un engagement sans obligations. Se former en est une.

Faute de temps, la formation est perçue comme une contrainte supplémentaire. Pourquoi au final la formation peut-elle et doit-elle devenir un passage obligé de l’engagement bénévole ?

Une conscience institutionnelle

Toute institution fonctionne avec ses règles propres. Régi par un Statut, l’Enseignement catholique ne fait pas exception. Ainsi quelle que soit la qualité de l’expérience acquise dans le monde des entreprises, il est plus qu’utile d’ajuster ses connaissances aux règles de l’Ogec et de comprendre le sens de son engagement au service d’une responsabilité ecclésiale.

Le souci d’une responsabilité

S’engager dans un Ogec est en effet une responsabilité importante. Il n’y a pas d’administrateur au rabais. Le bénévole qui devient administrateur est garant de la pérennisation de l’école dans la durée. Ses décisions vont engager l’avenir de la communauté éducative. Peut-il raisonnablement voter des résolutions en conseil d’administration s’il ne connaît pas les règles associatives, les indicateurs économiques, les bonnes pratiques en matière d’immobilier scolaire, etc ? Se former est une sécurité non seulement pour la personne mais aussi pour l’établissement qu'il porte.

Une expérience évolutive

Le bénévolat d’Ogec est une expérience évolutive, qui va se construire au fil des projets vécus dans l’établissement. D’où la nécessité de jalonner son parcours de temps de réflexion, de discernement et d’amélioration continue. Car la formation, c’est toujours l’occasion de bousculer un peu nos habitudes et de redonner de la perspective à nos actions.

Une logique de réseau

La dimension horizontale du réseau que constituent les Ogec vient compléter la transmission des messages institutionnels. Chaque session se vit comme un atelier de partage des expériences et de construction d’un langage commun. C’est le rôle de l'UROGEC Île-de-France, témoin des réussites et des erreurs, de mettre en lumière des lignes de force pour l'ensemble des acteurs du réseau.

Les parcours de formation sont dédiés aux administrateurs d’Ogec dans le souci d’être accessibles à des « non-initiés ». L’objectif n’est pas d’en faire des experts mais de leur faire jouer un rôle de facilitateur auprès du chef d’établissement pour éclairer et sécuriser les orientations économiques, sociales et logistiques que représente son projet pédagogique.

D’où une certaine forme de professionnalisation qui passe par des temps de formation adaptés, sans remettre en cause la convivialité associative.