Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 07/12/2019
Par ex., 07/12/2019
Vie associative
Publié le Mercredi 12 septembre 2018

Recruter de nouveaux administrateurs

Chaque année, trouver des bénévoles pour renouveler ou renforcer son conseil d'administration reste un vrai défi pour nos Ogec. Soucieuse de cette problématique, l'Urogec Île-de-France s'efforce de donner à ses membres des repères méthodologiques au plus près de leurs réalités locales. Mais quelles sont les bonnes questions à se poser pour réussir une démarche réseau efficace ?

Jouer collectif en s'appuyant sur le chef d'établissement

La recherche de nouveaux bénévoles ne repose pas sur les épaules d'une seule personne (président d'Ogec, chef d'établissement, délégué de tutelle). C'est une préoccupation collégiale de tous les administrateurs. Autour de la table, chacun témoigne de ce qu'il vit et peut contaminer son propre réseau. La question du renouvellement des membres est donc à mettre à l'ordre du jour d'un conseil d'administration par an pour faire le point sur les mandats et anticiper les besoins.

En outre, le chef d'établissement est souvent le mieux placé pour flécher d'anciens parents ou mobiliser les viviers de proximité autour de l'école (associations, paroisses, entreprises voisines,...), surtout si les administrateurs ne sont pas des localiers.

Communiquer sur le bénévolat d'Ogec

Comment parlez-vous de l'Ogec et de votre mission à votre entourage ? Tous les administrateurs n'ont pas la même représentation sur le fonctionnement de l'institution, de l'Ogec, du rôle des bénévoles (en particulier du temps que cela exige) et des articulations avec les autres acteurs de la communauté éducative.

Il est important de bien harmoniser vos discours pour attirer de nouveaux bénévoles et de communiquer sur l'Ogec. Par exemple, dédiez une page de votre site web au bénévolat d'Ogec et présentez le fonctionnement de l'école aux parents lors de la rentrée ou d'une AG d'Apel.

Cibler des profils

Pour que le bénévole fasse bien la différence avec d'autres formes d'engagement dans l'établissement, il faut une promesse claire.

L'Ogec est l'association de gestion qui crée la personnalité juridique de l'établissement. Définie par les statuts de l'Enseignement catholique, ainsi membre d'un écosystème institutionnel, elle est composée d'administrateurs élus (donc choisis) qui accompagnent le chef d'établissement dans la gestion administrative de l'école. Elle ne porte aucun jugement sur le bien-fondé du projet éducatif et pastoral mais en valide la faisabilité économique, humaine et matérielle.

L'Ogec est donc d'abord un bénévolat de compétences (techniques et relationnelles) qui oeuvre à la pérenisation d'un établissement privé, sans appropriation, ni intérêt personnel.

En clarifiant vos objectifs, vous ne cherchez plus seulement des bonnes volontés mais des profils de candidats. Pour vous aider, rédigez des fiches de mission, faciles à relayer, en vous inspirant de notre modèle.

Adopter une démarche réseau

La prospection de bénévoles est un exercice de cordée qui nécessite de la ténacité.

Partant du principe que nous avons tous du réseau et s'appuyant sur les fiches de mission, chaque administrateur (élu, de droit ou invité) identifie 3 personnes à contacter au sein de ses propres viviers :

  • Personnels (famille, amis)
  • Professionnels (dans son travail, entreprises à proximité de l'établissement auprès de qui est collectée la taxe d'apprentissage,...)
  • Scolaires (anciens élèves, anciens parents d'élèves, écoles voisines,...)
  • Institutionnels (direction diocésaine, tutelle congréganiste, Urogec Île-de-France,...)
  • Associatifs (scoutisme, réseaux d'anciens de grandes écoles, EDC,...)
  • Paroissiaux (curé, sortie de messe dominicale, mouvements)
  • Réseaux sociaux
  • ...

Dans vos approches, faites-bien la différence entre une personne ressource (un connecteur réseau qui vous ouvrira des portes) et une personne cible (un candidat à convaincre de vous rejoindre). Et adaptez votre discours.

Ne jamais lâcher

Enfin, ne perdez jamais le fil d'une relation tant qu'elle n'a pas abouti (en positif comme en négatif) ! Et tenez informés ceux qui vous recommandent du monde. Le secret de la réussite, c'est d'assurer un suivi régulier dans la démarche.

Pour aller plus loin, consultez notre dossier spécial ou contactez-nous.