Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 01/06/2020
Par ex., 01/06/2020
Covid-19
Publié le Mardi 5 mai 2020

Circulaire ministérielle relative à la réouverture des écoles et poursuite des apprentissages

Le Ministère de l'Education Nationale a publié le 4 mai 2020 une circulaire relative à la réouverture progressive et conditionnée des établissements. Le Sgec en décrypte la mise en application pour nos écoles.

Concilier présentiel et distanciel

  • Les cours se déroulent en groupe comprenant au maximum 15 élèves dans les classes primaires et de 10 élèves maximum pour les classes maternelles.
  • La scolarisation des élèves en présentiel repose sur le libre choix des familles, l’instruction restant obligatoire. Ceci implique que l'élève qui n'est pas en présentiel reste en lien avec son école et suit un enseignement à distance.

La circulaire précise également deux éléments relatifs aux enseignants :

1. "Les professeurs qui assurent un service complet en présentiel dans l’école ou l’établissement ne sont pas astreints à l’enseignement à distance"

Cette précision doit être bien comprise : seuls les enseignants assurant un service complet ne peuvent être astreints à l’enseignement à distance. L’organisation arrêtée par le chef d'établissement pourra mixer un temps de présence partiel et un temps de travail à distance.

Par ailleurs le chef d'établissement organisera ces deux modes de scolarisation en prenant en compte la globalité des ressources humaines dont ils disposent et tout particulièrement en s’assurant que les enseignants qui ne peuvent être présents assurent bien un service complet à distance.

2. Les personnels qui ont une vulnérabilité de santé au regard du virus Covid-19 ou qui vivent avec une personne ayant cette vulnérabilité ne doivent pas être présents aux mois de mai et juin. Ils préviennent l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) ou le chef d’établissement dans les conditions prévues pour l’ensemble des fonctionnaires de l’État.

Le ministre de l’Education nationale recommande de procéder à une réouverture par niveau d’enseignement en privilégiant, dans un premier temps, les classes charnières (grande section de maternelle, CP, CM2).

Sous-groupes et élèves prioritaires

Des groupes multi-niveaux peuvent aussi être constitués pour scolariser des élèves prioritaires dont les cours n’ont pas repris et correspondant aux catégories suivantes :

  • les élèves en situation de handicap ;
  • les élèves décrocheurs ou en risque de décrochage ;
  • les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la continuité de la vie de la Nation.

Remarque : dans la mesure du possible, on pourra également tenir compte des élèves relevant d’une même fratrie.