Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 26/11/2020
Par ex., 26/11/2020
Immo & Vie des locaux
Publié le Mercredi 29 avril 2020

Appliquer les protocoles sanitaires pour la reprise

Les protocoles sanitaires pour la reprise progressive et conditionnée des établissements scolaires en mode présentiel à partir du 11 mai ont été dévoilés et sont d'ores et déjà mis en application partout sur le réseau. Ils seront expérimentés et affinés tout au long de la semaine, en lien avec les référentiels de la Fnogec.

Le Ministère de l’Education nationale a publié ce dimanche 3 mai le détail du protocole sanitaire (voir liens ci-dessous) qui devra être appliqué dans les écoles lors de la rentrée scolaire, prévue le 12 mai pour les écoliers (le 11 mai sera une pré-rentrée réservée aux enseignants). Il faudra attendre le 18 mai pour le collège, les 6e et 5e, et uniquement dans les départements classés «verts». Pour les 4e et troisième, ce ne sera pas avant début juin comme les lycéens. Le retour à l’école ne sera pas obligatoire.

Masques

Le port du masque est obligatoire en cours (pour les collégiens et lycéens), y compris si les règles de distanciation sont respectées. Les personnels doivent recevoir deux masques grand public par jour, fournis par l'Éducation nationale dès le 11 mai.

Les écoliers, sauf maternelles, peuvent le porter s'il savent le faire. Les masques seront fournis par les parents mais les écoles auront aussi un stock en dotation.

Un million cinq cent mille masques seront distribués aux établissements par l’intermédiaire des DASEN à destination des enseignants et du personnel Ogec. Les masques sont en cours d'acheminement au niveau national.

Ce stock risque de ne pas être suffisant pour la fin de l’année scolaire ; le Bureau de la Fédération des Ogec préconise que chaque Ogec sécurise ses propres commandes de masques en fonction des besoins de chaque établissement. Les fournisseurs à préconiser aux Ogec pour l’achat de ces produits sont les centrales de référencement recommandées.

Problématiques d’achats et de réapprovisionnement

Compte tenu des différentes normes à respecter, il est important de s’approvisionner auprès de fournisseurs spécialisés. Il est à craindre que les fournisseurs ne soient pas en mesure de faire face à la demande exponentielle en la matière, et dans ce contexte de forte concurrence, la mutualisation des achats entre établissements n’est pas recommandée.

Nous vous recommandons vivement de vous adresser à une centrale de référencement.

Voir le document "Achats de produits liés à la réouverture des écoles" ci-dessous.


Celles-ci négocient auprès de nombreux fournisseurs des conditions préférentielles (tarifs avantageux, conditions de livraison, etc.). Vous pouvez compter sur la relation partenariale qu’elles ont nouée avec leurs fournisseurs et leur expertise en matière d’achats pour vous conseiller et vous guider dans vos problématiques d’achats en lien avec le déconfinement (produits d’entretien, EPI, masques, savon, etc.).

Lavage des mains

Le protocole préconise un lavage régulier des mains, sous réserve d'un nombre suffisant de points d'eau accessibles aux enfants. L'utilisation du gel hydroalcoolique sera possible dans les écoles sous la surveillance d'un adulte.

Nettoyage des locaux

Ce sujet est important pour les Ogec et il convient d’être vigilant sans susciter d’inquiétude excessive.

Un peu de vocabulaire...

Le terme de "remise en état", adapté au grand nettoyage de vacances, ne fait pas assez référence à l’attention particulière qui devra être portée à ce sujet dans le cadre du Covid-19.

Un document du Haut Conseil de la santé publique daté du 4 avril fait la distinction entre :

  • la désinfection chimiqueterme générique désignant toute action à visée antimicrobienne, quel que soit le niveau de résultat, utilisant un produit pouvant justifier in vitro des propriétés autorisant à le qualifier de désinfectant ou d’antiseptique. Ce terme devrait logiquement toujours être accompagné d’un qualificatif et l’on devrait ainsi parler de : désinfection de dispositifs médicaux (du matériel médical), désinfection des sols, désinfection des surfaces, désinfection des mains
  • le nettoyage : terme générique désignant une opération qui consiste à éliminer les salissures afin d'assurer la propreté, l'hygiène, l'esthétique et la maintenance préventive des surfaces, selon des procédés mécaniques, thermiques et / ou chimiques.

Au vu de ces éléments, le terme le plus approprié pour qualifier les opérations qui devront être menées dans les locaux des établissements scolaires est celui d’un "nettoyage ou mise en propreté spécifique" avec désinfection des points de contact.

Attention : Il convient d’être circonspect sur des propositions commerciales qui pourraient être faites en matière de désinfection aux établissements qui seraient coûteuses, sans être nécessaires.


Protocoles de nettoyage

La Fnogec propose aux établissements de se référer aux protocoles de la fédération de la propreté (FEP) (guide pratique téléchargeable ci-dessous).

Dans la mesure où le coronavirus survit quelques heures sur des surfaces inertes sèches, et jusqu’à 6 jours en milieu humide, avec la fermeture des établissements, il n’est plus présent dans les établissements inoccupés depuis le 15 mars. La simple application du protocole 1 devrait ainsi être suffisante (sauf exception) avant la réouverture de l’établissement.

Après l’ouverture aux élèves des établissements, il est vraisemblable que le protocole 2 devra être appliqué mais nous reviendrons vers vous sur ce sujet après que le GTLS se sera à nouveau réuni.

Le cas des établissements accueillant des enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Pour mémoire, actuellement, dans les établissements accueillant des enfants de personnels soignants, l’entretien des locaux est effectué en utilisant les procédures et produits habituels, avec des gants de ménage. Ce nettoyage y est réalisé avec une plus grande fréquence (deux fois par jour). Les objets fréquemment touchés (poignées de portes, surfaces, sanitaires, sols, le cas échéant objets à vocation ludique ou pédagogique, ...) y sont quotidiennement désinfectés avec un produit virucide. Nous estimons à ce jour que les consignes de nettoyage, et les protocoles qui seront utilisés dans nos établissements pour une reprise dans des conditions sanitaires appropriées seront sans doute sensiblement les mêmes.

DUER et formations

La Fédération des Ogec s'est rapprochés de la FEP pour partager avec eux des supports ou des bonnes pratiques qui permettraient d’apporter aux personnes en charge de ces sujets la documentation nécessaire et accessible.

Voir notre dossier "Les préoccupations sociales & RH sur la reprise d'activité"

Aménagement des locaux pour préparer l’accueil des élèves

La Fnogec préconise que des opérations de marquage au sol puissent être faites dans les établissements pour gérer au mieux les circulations au sein des établissements permettant ainsi le respect de la distanciation imposée par cette crise sanitaire.

La distanciation physique d'au moins un mètre "doit être respectée dans tous les contextes et tous les espaces", aussi bien dans les couloirs que les récréations. Les classes doivent être réaménagées dans ce sens (15 élèves pour 50 m2, faire des schémas d'organisation). La disposition face-à-face des tables, même avec une distance supérieure à un mètre est interdite.

Cours d'EPS, activités culturelles, jeux (ballon interdit) et récréations (par groupes de classes) sont réglementés.

Le protocole limite le brassage des élèves (arrivées, départs et récréations échelonnées). Il est demandé aux parents de prendre chaque matin la température de l'enfant et de ne pas le mettre à l'école si elle atteint 37,8°. Pas de prise de température prévue dans l'école.