Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 05/03/2021
Par ex., 05/03/2021
Service civique
Publié le Mercredi 3 février 2021

Service civique 2021-22 : préparons les beaux jours...

Référente régionale pour la gestion du Service civique en Île-de-France, Sylvie Madelaine prépare les esprits à la démarche de recherche de mission qui débutera fin mars pour la rentrée 2021.

Pour les établissements qui n’ont encore jamais accueilli de volontaire en Service Civique, j’attire l’attention sur le fait que l'Urogec Île-de-France est l’unique référente pour notre réseau régional. C’est elle qui communique toutes les marches à suivre et est à votre disposition pour tout renseignement que vous souhaiteriez avoir.

La campagne 2021-2022 débutera fin mars. C’est à ce moment-là que vous recevrez un mail vous indiquant les démarches et les dates butoir. Vous disposerez alors deux mois pour réfléchir à ce parcours, établir une mission selon vos besoins et vos idées et selon les directives données, et choisir le tuteur qui sera responsable du jeune que vous devrez recruter par la suite. 

Deux mois, ça passe très vite. Alors, je voulais dès à présent vous parler du service civique par un court avant-propos issu de ma récente expérience de gestionnaire des dossiers.

Préparons les beaux jours… 

Ce titre à la Une d’un magazine dédié à la vie à la campagne a attiré mon attention.

En effet, avec l’arrivée du printemps, il va vous falloir penser à travailler en profondeur le terreau de votre mission de service civique si vous souhaitez pouvoir contempler à l’automne prochain la belle réussite de vos efforts qui perdureront quelques mois.

Dans Service Civique il y a « service » et il y a « civique »

Ne soyez pas tentés de faire entrer à tout prix dans la mission que vous allez déployer les fonctions salariées dont vous avez besoin ! Soit, c’est une évidence que vous avez besoin d’aide, mais soyez créatifs et offrez à votre jeune des tâches dans lesquelles il pourra non seulement rendre le service attendu mais également apporter ses valeurs qui donnent tout son sens au « civique ».

Et il y a aussi « tuteur »

Soyez très vigilants sur le choix de la personne sur les épaules de laquelle vous aller faire peser cette charge… conséquente, mais gratifiante. Suivre un volontaire en service civique demande tout d’abord de s’informer en amont pour prendre cette fonction en toute connaissance de cause. Il devra savoir être à l’écoute, conseiller, renseigner, soutenir, orienter…

Ne sous-estimez pas ce point en faisant l’impasse dessus. Le tuteur est le garant de la bonne marche de la mission.

Et à très bientôt… pour une belle mission à offrir !

Sylvie Madelaine