Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 02/12/2021
Par ex., 02/12/2021
Urogec
Publié le Lundi 21 décembre 2020

Rester dans la Lumière

L'année 2020 restera marquée par la pandémie de Covid-19 qui a enténébré le monde. À l'heure de Noël et des voeux de nouvelle année, comment garder le regard tourné vers la Lumière ?

L'année qui s'achève restera associée au Coronavirus, une pandémie de grande ampleur qui a touché de nombreuses familles et contraint le monde entier à prendre des mesures inédites pour affronter une crise dont l’issue reste encore incertaine.

Mais on peut la voir aussi comme une année d'audace où nos valeurs se sont déployées dans l'accueil, la solidarité et la confiance.

Rester dans l'accueil

Depuis mars, nos établissements scolaires ont repensé leur organisation quotidienne au rythme des protocoles gouvernementaux afin de préserver une continuité d’activité sous toutes ses formes : pédagogique, économique, sociale ou associative.

« Jamais nos écoles n’ont fermé ! » a rappelé Philippe Delorme, Secrétaire Général de l’Enseignement catholique. À distance ou dans un format hybride, nos écoles catholiques ont toujours fonctionné, accueillant les enfants de soignants et mobilisant leurs équipes pédagogiques pour garder le lien avec les élèves et leurs familles confinés.

Rester dans l'unité

En première ligne, les chefs d’établissement sont, dans toutes les assemblées générales auxquelles nous participons, salués pour leur travail remarquable et leur persévérance à maintenir l’unité de leur communauté éducative.

La vie associative ne s’est pas interrompue. Beaucoup de conseils d’administration ont pu se tenir en visioconférence et les bénévoles Ogec ont soutenu les chefs d’établissement et leurs gestionnaires dans la mise en œuvre de décisions prises souvent dans l’urgence. Qu'ils soient ici remerciés.

De nombreuses solutions digitales ont été expérimentées à marche forcée : logiciels de visioconférences, outils collaboratifs, renforcement des équipements, formation des utilisateurs. La question de leur pérennisation se pose déjà dans les conseils d’Ogec sans perdre de vue leur finalité : pour quoi faire ? La Covid-19 aurait-elle accéléré la transformation de nos modes de travail et de communication ?

Enfin, à la lecture des comptes annuels et en dépit de certains points de pression financière (budgets voyages perdus, frais fixes facturés, baisse de recettes extrascolaires, devis de travaux revalorisés), l’impact économique de la crise a été plutôt bien amorti dans la majorité des établissements de la région Île-de-France, tout en assurant une solidarité envers les familles et les salariés en fragilité.

Rester dans la confiance

Alors, 2020 aura-t-elle été une "annus horribilis" à jeter aux oubliettes de notre histoire ?

Pas si nous suivons le Christ pour qui chaque jour compte, même vécu dans l'épreuve, le deuil ou l’incertitude, car il le prend pour nous sur la Croix et en fait une marche vers le Royaume.

En ce temps de l’Avent qui nous conduit à la joie de la Nativité, sachons garder dans notre cœur la parole que Jésus adresse aux pharisiens qui, dans un mouvement de foule, étaient prêts à lapider la femme adultère : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. » (Jn 8, 12)

Quels que soient les ténèbres que nous avons traversés, restons forts et soudés dans l’Espérance de la Vie éternelle qui nous est promise par l’Incarnation de l’Emmanuel.

En 2021, ne sortons pas de la route empruntée par les Rois Mages qui, du haut de leur superbe, viennent humblement se prosterner et adorer Dieu, nouveau-né dans une mangeoire de Bethléem, la "maison du pain" vivant.

Suivons la lumière de l’étoile qui nous mène directement au Sauveur.

Joyeux Noël et Sainte Nouvelle Année pour vous et vos proches !

 

Illustration pour l'Urogec Île-de-France : Eric Puybaret