Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 25/01/2022
Par ex., 25/01/2022
Social & RH
Publié le Mercredi 1 décembre 2021

Pouvoir d’achat et augmentation de salaire : de nouvelles mesures

Dans un contexte d'inflation, en particulier sur les prix de l'énergie, les partenaires sociaux de la branche EPNL se sont accordés sur une revalorisation des salaires afin de soutenir le pouvoir d'achat.

Rappel du contexte

Les derniers mois de l’année 2021 sont marqués par une augmentation de l’inflation (prix de l’énergie, notamment). Ce qui a entrainé une hausse du SMIC de 2% au 1er octobre.

Face à cela, le gouvernement a décidé le versement d’une indemnité inflation de 100 €, dont seules les grandes lignes sont connues à ce jour.

En parallèle, les branches, dont les minimas de rémunération sont désormais inférieurs au SMIC, sont fortement incités à prendre des mesures de revalorisation des salaires.

C’est dans ce contexte que les partenaires sociaux de la branche EPNL ont signé un accord le 23 novembre prévoyant une augmentation des salaires.

Augmentation de salaire de 1% en janvier 2022

Cet accord du 23 novembre prévoit une augmentation des salaires minima hiérarchique de Branche de 1% à compter de janvier 2022.

Les organisations syndicales représentatives dans la branche EPNL ont en effet interpellé la Confédération employeur (CEPNL) en arguant de « l’inflation importante et persistante, l’augmentation de la valeur du Smic, et l’écrasement réitéré de notre système de strate »

La CEPNL a rappelé que la NAO nationale sur les salaires est prévue en mars, qu’une prime PEPA NAO 2021 est versée avant le 1er décembre 2021 et qu’un travail sur les bas de grilles sera réalisé paritairement dans le cadre de la translation des anciennes conventions collectives vers la CC EPNL (la négociation conventionnelle en cours).

Les signataires de la CC EPNL ont cependant estimé qu’il fallait traiter, par une mesure d’urgence, la question du pouvoir d’achat. D’où cet "accord", qui du fait de la problématique de la représentativité prend concrètement la forme d'une décision unilatérale du Collège Employeur (voir texte en lien).

La valeur du point est ainsi fixée au 1er janvier 2022 :

  • Point CFA-CFC : 77,33€
  • Point SEP : 17,97€

Pour les autres sections, les grilles de rémunérations minimales applicables au 1er janvier 2022 sont également modifiées.

La CFTC et le SPELC ont décidé de signer cet accord/décision unilatérale, mais pas la CFDT. .

Cette augmentation de salaire permet d’atténuer les effets de l’augmentation du SMIC en septembre. Seule le premier niveau (strate I, 4 degré sans ancienneté) demeure sous le SMIC mensuel. Cette question sera traitée dans le cadre de la négociation de la Convention collective. La NAO nationale aura lieu, comme indiqué ci-dessus, courant mars (pour une application en septembre 2022).

Indemnité inflation à verser avant

La loi de finances rectificative pour 2021 prévoyant la création de l’indemnité inflation a été définitivement adoptée. Mais cette loi et son décret d’application n’ont pas encore été publiés. Nous attendons encore les précisions complémentaires.