Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 16/12/2018
Par ex., 16/12/2018
Social & RH
Publié le Lundi 15 octobre 2018

Mutuelle EEP Santé : ce qui change au 1er janvier 2019

Le régime EEP Santé a deux ans. Les résultats sont bons grâce aux très nombreux établissements qui ont opté pour la mutualisation en adhérant chez un des quatre assureurs recommandés. Ils permettent d’envisager une amélioration des prestations à compter du 1er janvier 2019 sans augmentation des cotisations.

La Commission EEP Santé a fait un choix : privilégier une évolution sur les garanties où le reste à charge était le plus important, c’est à dire les « prothèses dentaires ».

Ainsi, elle a prévu pour 2019 :

Sauf anticipation de l’évolution annuelle du plafond mensuel de la Sécurité sociale à 1,5 % (voir tableau de cotisations).

  •  une évolution sensible sur les prothèses dentaires (100 % de base de remboursement en plus soit plus de 100 euros pour chaque niveau de couverture — socle et options) ;
  • une évolution de l’enveloppe annuelle pour la « médecine douce » (50 euros par séance, 3, 4 ou 5 séances par an selon la couverture) et élargissement du nombre de praticiens concernés ;
  • la création d’une prime à la naissance et d’une prime à l’adoption pour les salariés couverts sur le socle (une telle indemnité n’existait que pour les options).

À noter que la Commission EEP Santé a également décidé :

  • de créer une exonération totale de la part « salarié » de la cotisation conventionnelle (sur le socle) des salariés et apprentis en CDD de moins de 12 mois et des salariés pour lesquels la cotisation représente au moins 10 % de leur rémunération. Au titre de la solidarité, ces salariés ne paieront pas de cotisation. Seule la contribution patronale sera appelée, la solidarité prendra en charge le reste ;
  • de supprimer la condition d’ancienneté de 4 mois pour bénéficier du régime : tous les salariés sont couverts dès le premier jour de leur contrat ;
  • de créer une troisième option mutualisée.

Jusqu’à présent les contrats « options 3 » diffusés par les assureurs ne bénéficiaient pas des effets de la mutualisation. Leur coût pouvait varier d’un assureur à l’autre et certains d’entre eux étaient "en déficit".

Les cotisations pour 2019 seront les suivantes :

 

Socle

Options

 

Régime général

Option 1

Option 2

Option 3

Salarié

38,50 €

10 €

26 €

36 €

Conjoint

42,40 €

Idem salarié

Idem salarié

Idem salarié

Enfant

21,10 €

5,50 €

14 €

19,80 €

 

La lettre EEP Santé est à destination des établissements et de leurs salariés. À télécharger et diffuser largement !