Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 12/11/2019
Par ex., 12/11/2019
Social & RH
Publié le Jeudi 17 octobre 2019

Mutuelle EEP Santé 2020 : la réforme du "100% Santé"

Qu'est-ce qui va changer pour la mutuelle EEP Santé en 2020 ? Aux évolutions habituelles résultant du bilan technique et financier de l'année précédente se rajoute l'impact de la réforme du "100% Santé" sur les soins optiques, dentaires et d'audiologie qui modifie structurellement le régime piloté par la branche.

Un bilan positif pour le régime de la branche

Le régime EEP Santé se porte bien. Les bons résultats des deux derniers exercices permettent de voir l’avenir sereinement même s'il convient de noter une consommation plus élevée en 2019 (augmentation des prestations en optique, prothèses dentaires et médecines douces).

C'est tout l'intérêt de la mutualisation pour les établissements : mettre en oeuvre une véritable solidarité.

Rappelons que 80% des établissements l'ont bien compris et sont rentrés dans le périmètre de la recommandation, en choisissant un des quatre assureurs recommandés.

Une réforme structurelle

En 2020, le régime intègre la réforme "100% Santé", "contrat responsable", "Forfait Patientèle Médecin Traitant" avec en conséquence une augmentation (maîtrisée) de cotisation liée notamment à l’évolution du PMSS ainsi que la législation et la réglementation sociale et fiscale.

Pour les 80% d'établissements adhérents EEP santé, aucun souci.

Pour les autres, il est de leur responsabilité de solliciter leur assureur, de suivre l’impact sur le tarif et de modifier leur accord ou leur DUE pour éviter tout redressement URSSAF, en cas de non-respect des règles des contrats responsables.

C’est quoi le "100% Santé" ?

Pour des raisons de coûts, trop de personnes renoncent à s’équiper d’une paire de lunettes à leur vue, à se faire poser une prothèse dentaire ou à s’équiper d’une aide auditive. C’est l'objectif de la réforme "100% Santé" : un accès à des soins de qualité pris en charge par la Sécurité sociale et la complémentaire santé, donc sans reste à charge pour l'assuré.

Trois postes de soins sont visés :

  • audiologie (aides auditives)
  • optique (lunettes de vue)
  • dentaire (prothèses dentaires).

Ils ont été définis par consensus avec les professionnels de santé concernés, l’Assurance Maladie, les complémentaires santé et les fabricants des dispositifs.

L’offre "100% Santé" est donc accessible à tous les Français bénéficiant d’une complémentaire santé responsable.

Les assurés qui le souhaitent auront toujours la possibilité de choisir d’autres équipements en dehors de l’offre "100% Santé".

Un rappel : la gestion des dispenses

Le principe est en effet celui de l'affiliation de tous les salariés. La dispense (à l'initiative du salarié) constitue l'exception, et l'employeur doit annuellement y veiller rigoureusement.

Pour vous accompagner, consultez nos liens.