Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 24/09/2020
Par ex., 24/09/2020
Covid-19
Publié le Jeudi 3 septembre 2020

Le plan de solidarité de la Mutuelle Saint-Christophe pour les familles fragilisées par la crise

Un plan de solidarité Covid-19 est mis en place à titre exceptionnel et temporaire en 2020-2021 par la Mutuelle Saint-Christophe pour le réseau de nos Ogec. Il s’agit plus particulièrement d’apporter un soutien financier ponctuel aux petits établissements isolés (primaires et collèges non rattachés à un groupe scolaire) en leur permettant d’alléger les charges scolaires de leurs familles touchées par la crise sanitaire.

Aider des familles fragilisées par la crise du Covid-19

Ce plan a pour objet de verser une aide aux Ogec à destination de leurs familles se trouvant en difficulté financière avec la crise sanitaire pour l’année scolaire 2020/2021.

Les Ogec pourront ainsi proposer aux familles ayant subi des baisses de ressources en raison de la crise du Covid-19 un abaissement du coût de leurs contributions, celles-ci s’entendant au sens large : contribution des familles, restauration, frais de garderie, internat.

Organisation opérationnelle 

L'Urogec île-de-France centralise les demandes (voir dossier téléchargeable ci-dessous) et les transmet à la Fnogec après étude.

Une commission Solidarité Covid-19 est mise en place par la Fnogec pour déterminer les dossiers retenus sur justification des besoins exprimés.

La répartition privilégiera, dans le respect d’un équilibre territorial, les établissements petits et isolés.

Critères d’attribution 

  • Les établissements scolaires du 1er degré (maternelle & élémentaire) et collèges non rattachés seront ciblés en priorité.
  • L’attribution des aides est réservée aux Ogec ayant un contrat d’assurance avec la Mutuelle Saint-Christophe. 
  • Cette aide est destinée à aider des familles d’élèves qui manifesteraient des difficultés financières, en raison de la crise du Covid-19, pour régler la contribution des familles de l’année 2020/2021.

Les chefs d’établissement et présidents d’Ogec en lien avec le président d’Apel sont les personnes les plus à même pour repérer les familles concernées. 

Compte tenu des éléments confidentiels que ces dossiers peuvent comporter, la demande d’aide sera finalisée sous la responsabilité du chef d’établissement.