Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 27/09/2021
Par ex., 27/09/2021
Social & RH
Publié le Mardi 1 juin 2021

Former les futurs retraités aux gestes qui sauvent

Depuis mai 2021, l’employeur doit proposer aux salariés, avant leur départ à la retraite, des actions de sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent. Ces actions se déroulent pendant le temps de travail.

Quelles sont les nouvelles compétences que les salariés doivent acquérir ?

  • Assurer sa propre sécurité, celle d’une victime, et transmettre au service de secours d’urgence les informations nécessaires à son intervention ;
  • Réagir face à une hémorragie externe et installer la victime dans une position d’attente adaptée ;
  • Réagir face à une victime en arrêt cardiaque et utiliser un défibrillateur automatisé externe.

Quelles sont les actions de sensibilisation et de formation éligibles à ce dispositif ?

Au regard des compétences à acquérir par les salariés plusieurs sensibilisations et formations répondent à ce cahier des charges.

De la plus courte à la plus longue :

  • La sensibilisation GQS (Gestes Qui Sauvent) d’une durée minimale de 2 heures
  • La formation PSC1 (Premiers Secours de Niveau 1) d’une durée minimale de 7 heures
  • La formation SST (Sauveteur Secouriste du travail) d’une durée minimale de 14 heures

La formation aux Gestes Qui Sauvent, par sa courte durée, suffit à répondre à cette nouvelle obligation et permet d’assurer la sensibilisation d’un grand nombre de personnes.

Quelles sont les dispenses de formation ?

Les salariés qui ont déjà suivi une formation PSC1 ou SST sont dispensés de cette sensibilisation/formation.