Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 22/01/2021
Par ex., 22/01/2021
Numérique
Publié le Mardi 1 décembre 2020

Fiabiliser la délivrabilité des messages de l'Urogec

Vous ne recevez pas nos e-mails ou ne prenez pas le temps de les lire ? Quelques règles simples pour tirer le meilleur parti de nos informations.

La bonne information au bon moment

Pour assurer le lien avec nos adhérents et leur fournir la bonne information au bon moment dans l'exercice de leur mission bénévole ou salariée, l'Urogec Île-de-France envoie régulièrement, mais sans excès, des messages par e-mail (invitations à des évènements ou formations, communiqués de branche, lettre d'information bi-mensuelle) aux titulaires d'un compte personnel sur notre site.

Notamment, pendant la crise du Covid-19 et la période de confinement, nous avons veillé à ne pas surabonder vos messageries en communications ou doublonner des envois multicanaux mais de bien "digérer" les contenus pour vous flécher ce qu'il fallait retenir et mettre en oeuvre.

Spammé ou ignoré ?

Or, régulièrement lors d'échanges téléphoniques, nous constatons toujours un taux élevé de non-réception ou de filtrage en courriers indésirables de nos messages.

Sans compter le fait que, dans le flot incessant de mails reçus chaque jour, nos courriels ne sont pas toujours lus ni pris en compte. Ce qui est préjuciable pour la mise en oeuvre des pratiques et de certaines obligations.

C'est un phénomène courant dans les envois en nombre qu'il est aujourd'hui possible de traiter avec quelques règles simples.

Légitimer l'expéditeur

  • Enregistrer l'expéditeur dans vos contacts pour qu'il soit mieux accepté à la réception : contact@urogec-idf.org.
  • S'assurer que le mail de contact transmis à l'Urogec est bien opérationnel (messagerie non pleine), toujours actif (pas de changement) et non erroné. C'est votre mail d'identifiant pour se connecter au site, référencé dans notre base.
  • Vérifier régulièrement vos spams pour s'assurer qu'un e-mail légitime n'a pas été mal routé par les serveurs de messagerie ou les moteurs antispam.
  • Configurer un e-mail spammé comme venant d'un expéditeur fiable.

Prendre le temps de lire nos e-mails

Enfin, si le message est bien délivré dans votre boîte de réception, merci d'en prendre connaissance comme un réflexe "café du matin". Cela semble évident mais il est de notre devoir de fédération professionnelle de vous le rappeler.

Notre équipe d'experts s'efforcent de rendre nos contenus suffisamment concis, appropriables et non intrusifs pour vous transmettre l'essentiel à savoir sans vous surcharger d'informations.

Ensemble, restons bien informés.