Actualités
Filtrer les actualités
Par ex., 07/04/2020
Par ex., 07/04/2020
Social & RH
Publié le Lundi 17 février 2020

Accompagner la formation

Lors des entretiens professionnels, aidez vos salariés à transférer leur solde d'heures de formation DIF vers leur compte CPF, avant le 31 décembre 2020, et à profiter de ces heures sans limitation de durée. Ce transfert n'est pas automatique et sera perdu sinon. Décryptage.

En décembre 2014 ou janvier 2015, tout salarié qui a accumulé des heures de DIF (Droit Individuel à la Formation) s’est vu remettre son solde non consommé par son employeur de l’époque, soit par une attestation, soit par une mention sur son bulletin de paie de décembre 2014, ou bien encore sur son certificat de travail en cas d’une rupture de contrat l’informant de son solde d’heures.

Or, si ces heures ne sont pas transférées manuellement avant 2020, elles seront perdues. Alors que la nouveauté 2019 a consisté à les rendre consommables sans limitation de durée.

Comment procéder ?

Chaque salarié reporte lui-même (pas de transfert automatique) le solde des heures DIF restantes sur son compte CPF.

  • Il est donc essentiel de s'assurer d'abord que les salariés bénéficient bien de leur compte CPF sur le site officiel https://www.moncompteformation.gouv.fr (voir lien ci-dessous), à défaut, les inciter à l'actionner.
  • Avant le 31 décembre 2020, les salariés doivent vérifier leur solde d’heures DIF, et alimenter manuellement leur compteur CPF avec ce solde. Ces heures sont ensuite inscrites sur un compteur distinct, à l'intérieur de leur compte CPF, puis monétarisées.
  • Ils pourront alors utiliser ces heures DIF, sans limitation de durée (nouveauté 2019).

A l'heure des baisses de financement de la formation professionnelle, et du fait que les salariés sont acteurs de leur évolution professionnelle via la formation, il est impératif de leur rappeler ce droit, lors des entretiens professionnels.